La Rebelle de Castel Dark (Le destin des cœurs perdus) T.2 par J.C. Staignier

95089354_1251937128470631_2804356659214811136_n

Bonjour mes dévoreuses et dévoreurs,

Je viens d’achever ma lecture du tome 2 des Damoiselles de Castel Dark – Le destin des cœurs perdus, de la talentueuse (…et non moins sadique) J.C. Staignier !

Ce livre aurait dû être dans ma Kindle depuis le mois de décembre, mais il y a eu un bug dont je suis entièrement responsable.

J.C. :

giphy-3

Pitch de départ :

Angleterre, 1396.

Aelis de Percival fuit son pays natal afin de rejoindre sa sœur Jane. À bord du Goéland, elle fait la connaissance du capitaine Sadler. Néanmoins, la jeune femme poursuit un seul but : attirer Arthur de Templeton en France.

Entre l’amour et la vengeance, Aelis trouvera-t-elle le courage d’affronter ses démons ?

Personnages principaux

Détails techniques :

Auteure : J.C. Staignier et n’hésitez à découvrir son blog ici et bien sûr sur tous les réseaux.

Biographie : Originaire du Pays noir en Belgique, je trouve dans l’écriture la force de revenir dans la lumière.
L’extrémité du tunnel semble parfois loin, et pourtant, l’espoir pointe le bout de son nez, la malchance devient chance et les larmes se transforment en rires. Le droit au bonheur existe.
Prenez l’ascenseur, appuyez sur le bouton et laissez-moi vous amener au pays des rêves.

Editeur : Something Else Editions

Nombre de pages : 253 pages

Coût : 3,99 € en ebook et compris dans l’abonnement Kindle pour les abonné(e)s !

Ma note : 18,5/20

Mon avis :

Comme je sais que vous suivez assidument mes chroniques, vous vous rappelez bien évidemment ma chronique du premier volet de cette saga. Je suis sympa je vous remets le lien : https://ettoitulisquoi.fr/2019/12/28/les-damoiselles-de-castel-dark-tome-1-le-destin-des-coeurs-perdus-par-j-c-staignier/#more-6562

A partir d’ici c’est « Police Line Do Not Cross » sous peine d’être gravement spoilé(e)s si vous n’avez pas lu le premier tome. Vous êtes prévenu(e)s.

Pour les autres, je vous souhaite la bienvenue 😀

Ce second volet s’ouvre sur Aelis qui a donc fui la demeure familiale « Castel Dark » après que cette raclure de bidet d’Arthur de Templeton, le mari de sa défunte sœur, ait assassiné toute sa famille. Assassiné ? Non : MA-SSA-CRE ! (petite pensée émue pour Ilyana et Emmet).

Aelis a donc fui avec quelques servantes et tous ses neveux, petits enfants innocents, qu’elle a sauvés de la sauvagerie d’Arthur. Elle se retrouve à bord du navire du capitaine Brett Sadler (Brett en fait c’est un surnom et son vrai prénom… je dis rien je vous laisse découvrir 😉 ). Aelis et Brett ou le destin d’amoureux contrariés.

L’auteure nous entraine dans le premier quart du livre dans cette romance entre Aélis et Brett. Une romance à cent à l’heure, une passion débridée entre ces deux êtres de milieux opposés voire incompatibles. Le lecteur est accroché à cette histoire qui s’est créée entre eux et les pages défilent à toute vitesse.

Mais Aélis a l’esprit occupé par une seule chose : la vengeance. Tous les moyens sont bons pour y parvenir, y compris sacrifier ses désirs et se sacrifier, elle. Alors, une fois arrivée chez sa sœur Jane et son mari Edmond, elle va, entrainée par l’esprit de sa grand-mère Eryne, mettre son plan à exécution.

A partir de là, le sadisme de l’auteure reprend le dessus et va malmener son lecteur et ses personnages. La nature d’Aelis est formidable, elle vous entraine avec elle. J’ai eu l’impression d’être montée sur un cheval sauvage et de foncer à toute allure. Les pages ont défilé et je suis arrivée à la fin sans m’en rendre compte.

J’aurais tendance à penser que ce second volume est encore meilleur que le premier et je me dis que le troisième va être une apothéose.

Autant je n’avais accordé que peu d’importance à Jane, la sœur d’Aelis, dans le premier tome, autant ici je l’ai redécouverte et j’ai sincèrement adoré ce personnage. Elle a une nature fougueuse que je crois réprimée, et est très intelligente et maline. Elle m’a fait rire à plusieurs reprises.

Aelis est la femme forte que j’attendais mais avec ses faiblesses qui la rendent humaine et attachante. Elle a une répartie incroyable et une force de caractère que je lui envie presque. La douleur qui est en elle m’a profondément émue. J’aime les héroïnes dont la souffrance est contenue et intériorisée. Ce hurlement silencieux de leur âme c’est tout ce que j’aime. Et l’auteure a une manière très juste de nous exposer le cœur dévasté d’Aelis.

Et Brett : quel homme, mais quel homme !!! On en oublierait presque Emmett (un truc avec les prénoms en « Ett » J.C ?? haha) Un fort caractère, bien de sa personne, et poète en plus ! J’ai adoré ! Merci J.C, mais je ne te remercie pas pour le sort que tu lui as réservé !

Nous suivons également l’évolution de Colin, William, Clayton et Eulalie, les rescapés du massacre de Castel Dark, mais je crois que leur sort sera définitivement scellé dans le prochain volet. L’auteure les ayant plus ou moins épargnés dans ce tome 2, je crains pour la suite !!!

En résumé, une lecture addictive, un vrai page-turner ! La plume de J.C. est toujours aussi incisive, dynamique. La narration et les dialogues sont impeccables. Les détails historiques qui jalonnent l’histoire sont bien placés : l’auteure a savamment dosé le « ni trop ni trop peu », et la justesse.

La couverture est  magnifique comme toujours.

Ce fut un vrai plaisir que de chroniquer ce roman ! Merci J.C. pour cette histoire.

Bonus :

Je vous mets ce petit passage, cet extrait (j’ai mis les prénoms en # pour ne pas spoiler). Je l’ai visualisé dans ma tête et j’étais écroulée de rire :

 » – Qui êtes-vous ?

– Je suis sa sœur.

– Je regrette, je ne peux pas vous aider.

– Son mari est un monstre! Je vous en prie, sauvez-la des griffes de ####!

L’angoisse dans les yeux de ### démontra à quel point il tenait encore à Aelis. Jane décida d’en tirer parti et simula un étourdissement. Elle découvrir avec émerveillement que les hommes plongeaient sans réfléchir dans ce piège bien féminin. »

Ma lecture en 3 Gifs :

giphy

giphy-1

giphy-2

Bonne lecture

Lucie

Une réflexion sur “La Rebelle de Castel Dark (Le destin des cœurs perdus) T.2 par J.C. Staignier

  1. Pingback: Chronique La Rebelle de Castel Dark par la page Et toi, tu lis quoi ? – Le Blog book d'une Rousse Péteuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s