0

Prophétie d’automne par Sarah M. Carr

66505774_1187021984754952_3541900323163471872_n

J’ai achevé ma lecture de Prophétie d’Automne de la talentueuse et incomparable Sarah M. Carr, et je n’ai qu’un seul reproche à faire à ce livre : il est trop court !!! J’en voulais plus, plus d’amour, plus de romantisme « à la Sarah M. Carr » comme elle sait si bien le faire.

Pitch de départ :

Ailsa, du clan Cameron, est une jeune femme passionnée et rebelle qui se retrouve malgré elle porteuse d’une prophétie qui va bouleverser son existence. Duncan MacLean, futur héritier du clan MacLean, a toujours été rejeté par un père rongé par la jalousie car convaincu, à tort, que son fils était le fruit d’un adultère. La mort du patriarche délivrera le jeune laird de ses démons et lui ouvrira les portes d’une rédemption dont il se croyait proscrit. Deux êtres que tout oppose, un guerrier sombre et une jeune femme solaire, se retrouvent à jamais liés par le destin, lorsque leurs chemins se croisent par hasard, un jour d’automne sur les bords du Loch Linnhe.

Lire la suite

Publicités
5

Mon ombre assassine par Estelle Tharreau

62584927_830121587387882_4797317236559708160_n

Retour des chroniques, après avoir bien malgré moi, délaissé cet exercice. Mon travail dans la vie réelle a pris le pas sur ma passion. La faute a des patrons toujours plus exigeants… Mais je ne suis pas là pour m’épancher, je suis là pour partager le plaisir de mes lectures et mettre de côté le reste !

Je vais commencer cette chronique en remerciant chaleureusement les Éditions Taurnada et particulièrement Patricia pour cette lecture, et ce service presse impeccable comme toujours. S’il y a un point récurrent et invariable chez les Éditions Taurnada c’est bien leur service presse parfait et la qualité des lectures qui sont proposées. Donc : merci, merci, merci.

Lire la suite

2

Fiona (Les demoiselles d’Arisaig 2) par Sarah M. Carr

49829623_552614845240747_4201264445474734080_n

Bonjour dévoreuses et dévoreurs !

Première chronique de l’année et elle est consacrée à Fiona de la talentueuse Sarah M. Carr.

Ce début d’année n’aurait donc pu être plus parfait.

Petit changement cette année, je vais partir sur une notation sur 20 qui me donne plus de latitude.

Lire la suite

12

Top 10 des Films qui m’ont traumatisée

Bonjour mes dévoreuses et dévoreurs,

Je me suis mise en tête de vous mettre en garde contre certains films qui m’ont irrémédiablement choquée. Ils sont loin d’être de mauvais films, et la plupart ont, je crois, été salués par la critique, mais si vous êtes sensible, émotive/émotif, ou même impressionnable, je vous conseille de les éviter. J’aurais aimé que quelqu’un me dise de les éviter, c’est pourquoi j’ai créé ce top 10.

J’insiste bien sur le fait que ce ne sont pas de mauvais films, ni forcément des films angoissants, mais simplement certaines images, certains passages sont d’une rare violence (physique ou psychologique) et me hantent encore.

Ce sont donc des films que je ne veux jamais revoir.

Lire la suite

1

A tous les garçons que j’ai aimés + PS: Je t’aime toujours : votre cocktail gagnant pour l’été

Chose promise chose due.

J’ai dévoré comme une affamée ces deux livres qui totalisent à eux deux 800 pages, et j’étais complètement frustrée en m’apercevant que le tome 3 « Pour toujours et à jamais » n’était pas disponible sur Kindle comme les deux autres !

giphy

Même Rihanna est CHO-quée.

M’enfin tant pis, je vais déjà vous parler de ces deux romans fa-bu-leux, du moins fabuleux pour moi, mais je ne sais pas si une personne de plus de 18 ans (à part moi) les trouverait fabuleux.

C’est un roman d’adolescents et, si vous me suivez depuis quelques temps, vous avez dû comprendre mon penchant pour ce genre. C’est parti, je vous explique tout.

Lire la suite

9

L’Écossais d’Anna Briac

36483670_10156402641477296_113599647301238784_n

L’Écossais ou la grande déception. Une déception que je n’ai pas vue venir, malheureusement. Il faut dire que tout se présentait pourtant pour le mieux : un titre évocateur, une très jolie couverture, une romance mmmmhmmm mais une romance en Ecosse : miam. Toutefois, point de miam et beaucoup de soupirs vous attendent si comme moi, vous êtes une incurable romantique et une lectrice de romances depuis quoi….oh juste 17 ans. Les codes de la romance je les connais donc et là ils n’y étaient pas : il y avait les ingrédients mais pas de liant et la sauce n’a pas pris.

Lire la suite