Au-delà du Miroir par Thibault Beneytou

Pitch:

Sierra, intrépide sirène, vit avec le reste de son banc dans la plus grande discrétion. Son quotidien morose et primitif, régi uniquement par la chasse et la nage, se teinte de couleurs lorsqu’elle pense au monde d’en haut. Fascinée et émerveillée par ce qu’il se trouve au-delà du miroir, la créature va braver les interdits pour découvrir cet univers qui l’attire tant. Elle n’aurait jamais pensé que sa vie basculerait autant en rencontrant Auguste, cet humain attiré par les flots.

Tiraillée entre terre et océan, vie terrestre et sirènesque, la fille des eaux va devoir prendre ses responsabilités et embrasser un avenir dont elle n’aurait jamais imaginé.

Parviendra-t-elle à préserver son peuple auprès de l’homme qu’elle aime ?

Vous connaissiez l’histoire de « La Petite Sirène », mais avez-vous envisagé une autre issue ?

Détails techniques :

Auteur : Thibault Beneytou

Editeur : Livresque Editions

Pages : 292

Mon avis :

Tout d’abord, je dois dire que je m’étonne moi-même de la capacité que j’ai à passer d’une lecture à l’autre sans trop de mal. D’aller d’une romance épicée, à une lecture ado, en passant par de la romance douce, sans que cela influe sur mon ressenti. Big up à moi 😜 Je me doute que je ne suis pas la seule dans ce cas, néanmoins, je viens de m’en rendre compte donc je le partage avec vous !


Que s’est-il passé quand j’ai tourné la dernière page d’Au-delà du Miroir ? Réponse : J’ai eu envie de revoir La Petite Sirène de Disney, même si clairement ce roman n’a rien à voir avec le dessin animé si ce n’est quelques similitudes physiques.

Quelle a été ma première pensée quand j’ai refermé ce livre ? Réponse : Je ne m’attendais pas à ça, je ne m’attendais pas à cette fin. Et je veux dire à l’auteur que ça ne se fait pas de précipiter de cette façon mon petit coeur chamallow dans les flammes du désespoir. Si vous cherchez une fin qui vous bouscule et vous remue : vous êtes au bon endroit!


Mais avant de parler de la fin, revenons au début et à cette histoire. Cela fait bien bien longtemps que je n’avais pas lu de contes et quand j’en lis, je me rends compte que c’est un genre qui me plaît, en partie parce que ça me rappelle mon enfance et le gros livre des contes de Grimm que nous avions à la maison et qui ressemblait presque à un grimoire. Je n’avais, de mémoire, jamais lu de romans dont l’action se situe dans le monde aquatique et c’est une jolie découverte. J’ai beaucoup aimé la transposition de termes et expressions utilisés sur terre pour les adapter au monde marin.

Quand on me parle de sirènes, j’ai plusieurs visions en tête :

1/ Ariel, la jolie sirène imaginée par Disney,
2/ Les sirènes d’Ulysse dans l’Odyssée d’Homère. Ulysse demande à être attaché au mât de son bateau et à avoir les oreilles bouchées avec de la cire pour ne pas céder à leur chant. Un passage que j’ai encore en tête bien des années après l’avoir lu.
3/ J’ai une ancienne réminiscence de la Petite Sirène d’Andersen qui m’avait traumatisée étant jeune, n’étant pas préparée à cette fin si dramatique et injuste.


Dans Au-delà du Miroir, j’ai trouvé un savant mélange de ces trois références. Peut-être y en avait-il d’autres, mais comme mes lectures sur les sirènes sont maigres, je ne les ai pas vues.
Ce qui m’a particulièrement plu dans ce roman c’est la description de la vraie nature d’une sirène. Une sirène pour moi n’a jamais été une jolie créature marine. Les sirènes sont des créatures destructrices et cruelles et ici l’auteur les décrit comme telles (pas destructrices et cruelles) mais il leur fait réintégrer leur nature profonde. J’ai trouvé ce détail très juste et cette approche si réaliste m’a même presque convaincue que les sirènes existaient et que l’auteur en fréquentait. La sincérité du récit et des détails est vraiment parfaite.


J’ai également aimé les dialogues. C’est très très étrange, et je ne sais pas l’expliquer, mais il y avait une qualité d’écriture dans les dialogues qui m’a saisie. Les termes utilisés étaient bien choisis et là aussi, la réalité des échanges entre Sierra (notre sirène) et Auguste (notre humain) m’a frappée. J’ai même relu certaines phrases qu’ils avaient prononcées juste parce que la sonorité dans ma tête était agréable. (On ne juge pas, je suis bizarre je le sais, merci 🤣)


Sierra et Auguste étaient, malgré leurs conditions respectives, deux êtres destinés à se rencontrer : deux doux rêveurs, romantiques et purs. La romance qui naît entre eux est douce, sincère, et magique, à leur image. Les amoureux de l’amour et de sa magie ne pourront qu’apprécier. Je n’ai pas de préférence pour l’un ou l’autre de ces personnages, ils sont mignons et d’une douce innocence, et je ne pouvais que les aimer.
Malheureusement, l’auteur leur a préparé une destinée à laquelle je ne m’attendais pas (oui je suis toujours en PLS à cause de cette fin), mais je n’en révèle pas plus et vous laisse découvrir par vous-même.


Les chapitres courts rendent la lecture dynamique. Les pages se tournent avec aisance, il n’y pas de temps mort. Tout est fait pour que vous ayez l’envie d’avancer. Plus je voyais le nombre de pages restantes s’amenuiser, plus je sentais grandir une crainte en moi (oui je suis encore sous le coup de l’émotion !!! 😛)


Le tout est dans un écrin sublime : couverture, illustrations, mise en page, qualité du papier, pfiouuuu… IM-PECC-ABLE !!


En résumé : une très jolie lecture pleine de poésie, de doux sentiments et d’un réalisme saisissant. Une plume douce et empreinte de magie. Une parenthèse enchantée.
Mais cette FIN !!!!!!!!!!!!!!!!! (Je suis à court de mots, je mets des points d’exclamation 🤣🤣)


A découvrir d’urgence.

Lucie

Note : 5 sur 5.

« Au diable les règles ! Pourquoi y en aurait-il quand il s’agit d’amour ? Ne pouvons-nous pas suivre notre coeur et aimer qui il nous indique ? »

2 réflexions sur “Au-delà du Miroir par Thibault Beneytou

Répondre à Light And Smell Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s