Blonde !

Je ne parle ni de bière ni de vache, mais du roman de Meg Cabot, tome 1 :

12921866_10154063358762296_310928818_o

L’histoire commence avec Emerson Watts, fille banale de 17 ans, qui ne s’intéresse ni au maquillage, ni à la mode, ni aux stars de télé, un peu garçon manqué. Son meilleur ami s’appelle Christopher, et leur passion c’est Journey Quest, un jeu vidéo. La sœur d’Emerson, Frida,  est tout l’inverse de sa sœur, les magazines people n’ont aucun secret pour elle, et la mode est une religion.

C’est en accompagnant sa sœur à l’inauguration du Stark Megastore (sorte de FNAC), que la vie d’Emerson va changer du tout au tout, mais je ne vous en dis pas plus sinon je gâcherai tout.

Extrait : « Je suis retournée m’asseoir pendant que M. Greer demandait : – Bien… A qui le tour, maintenant ? Ah oui ! Whitney Robertson.

Il a souri. Tout le monde sourit toujours en parlant de Whitney. Sauf moi.

– C’est à vous.

Whitney – qui s’était vite repoudrée le nez au moment où la montre sonnait – a refermé sa boîte d’un claquement sec et a décroisé les jambes. Je savais bien que je n’étais pas la seule dans la classe à entrevoir son string peau de panthère sous sa jupe. Tout à coup, plus personne ne dormait.

– Bon, alors j’y vais, a-t-elle dit en riant.

Elle a déplié son long corps svelte et s’est dirigée d’un pas léger… Oui, léger, je vous assure. Et pourtant elle portait des plateformes avec des talons de dix centimètres.

Mais comment elles font, ces filles ? Moi, si j’essayais de marcher d’un pas léger avec des talons de dix centimètres (même de cinq centimètres), je m’étalerais de tout mon long. Bref, elle est remontée vers le tableau avec sa petite jupe courte qui voltigeait. Quand elle a fait face à la classe, tous les yeux étaient fixés sur elle. »

Le point fort de l’histoire c’est que ça commence sur des chapeaux de roues et bizarrement, sachant qu’il y a deux autres tomes derrière, la fin ne provoque aucune envie de lire la suite, et même j’avoue avoir eu du mal à le terminer alors qu’il ne restait que 20 pages. L’intrigue est bonne certes, mais je suis un peu déçue : très peu de rebondissements, et mis à part Emerson, les autres personnages sont peu intéressants. Je suis peu emballée pour la suite mais je vais les lire quand même, je finis toujours ce que je commence !

Détails techniques : J’ai une édition Hachette de 329 pages, caractères moyens, mais vous pouvez le trouver en poche pour 6,90 €.

Ma note : 3,5/7 (juste la moyenne pour l’originalité de l’intrigue… et pourtant j’adore Meg Cabot)

Bonne lecture

Votre DL

Lucie

Publicités

Une réflexion sur “Blonde !

  1. Pingback: Éternellement blonde par Meg Cabot (la fin de la trilogie) | Et toi tu lis quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s