Les Els : Alerte COUP DE COEUR !!!!

16389373_10154916676982296_626775829_o

BOUM ! BOUM ! BOUM ! vous entendez-ça ??? non ce n’est pas le bruit de mes doigts sur mon clavier. BOUM ! BOUM ! BOUM ! c’est le bruit de mon cœur qui cognait au fur et à mesure que je me voyais approcher des dernières pages de ce roman, totalement paniquée à l’idée que ça allait s’arrêter  et que je savais que j’allais en vouloir PLUS PLUS PLUS !!!

Je crois que je suis tombée sur ce livre un peu par hasard et vous savez ce qu’on dit du hasard…

Les Els est donc mon coup de cœur du mois de Janvier et qui sait ? peut-être de l’année 2017!

C’est le genre de roman où tu lis 50 pages sans t’en apercevoir. Le genre de roman que tu n’as pas envie de fermer et une fois fermé tu as l’impression qu’il t’appelle. Le genre de roman auquel tu penses dès que tu te réveilles, tu te demandes à quel moment tu auras le temps de te replonger dedans.

Bravo à H. Roy, l’auteur, pour ce roman fantastique !

L’histoire : alors tout d’abord il faut vous mettre en tête que nous sommes dans le fantastique et qui dit fantastique, dit univers magique, et être(s) unique(s). Connor Hawk est au lycée, et vient d’avoir 18 ans. Sa mère étant décédée peu après sa naissance, elle (Connor, oui oui c’est une fille) vit avec son père dans la ville d’Eden Lake. Elle est en pleine adolescence et ne se distingue d’aucune autre fille de son âge, puisqu’elle n’est ni plus belle, ni plus intelligente qu’une autre, et a de simples problèmes d’adolescente à savoir les garçons, et notamment M. (alias Meyer) qui fait briller les yeux des jeunes filles, dont Connor.

Un soir, après une journée de cours, la tante de Connor l’attend non loin du lycée pour la reconduire chez elle où l’attend sa grand-mère qui a une nouvelle à lui annoncer, et pas des plus banales. Sa grand-mère va lui révéler sa vraie nature, l’existence d’êtres dont elles n’auraient jamais pu deviner l’existence.

Vous voudriez bien savoir ce dont il s’agit et pour cela vous allez devoir aller le lire et souffrir comme moi pendant 15 bonnes pages avant de savoir. J’avais moi-même envie de tirer Connor par les cheveux pour qu’elle aille voir sa grand-mère et savoir ce qu’elle allait lui annoncer. Donc mention excellent à l’auteur qui manie très bien le suspens, et le don de vous faire baver dans l’attente et le besoin de savoir !

L’extrait : « Je cours. Je n ‘arrête pas de courir. Plus vite encore que j’aie jamais couru. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma course. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge comme s’il semait des épines de verre sur son passage. J’ai froid, j’ai peur, je ne sais pas où je vais ni où ce chemin me mène. Fuir c’est tout ce qui m’importe.

— 10, 9, 8…

Le compte à rebours résonne dans la forêt – mon territoire.

Si c’est un jeu, je ne sais pas qui en a défini les règles.

Si c’est un jeu, je ne veux pas y participer.

Si c’est un jeu… »

Détails techniques : Editions J’ai lu pour elle. 443 Pages. Petits caractères. Oui c’est un pavé et pourtant, j’en voulais encore, et ça se lit très vite. Prix : 13 €

Vous pouvez l’acheter ici ou

Ma note : sans surprise un 7/7 mérité ! J’ai adoré le style de l’auteur. C’est fluide quand il le faut, oppressant, agaçant, stressant quand il le faut, et romantique, magique, comique quand il le faut. Tout est bien dosé. Un univers magique et époustouflant. On a envie de croire que c’est réel. Et mention spéciale pour la couverture : étant fan de papillons je suis servie.

Autant, on peut facilement avoir envie de pousser un peu plus Connor, son immobilisme face à certaines situations est frustrant, autant je comprends son indécision entre deux hommes, oserais-je le dire deux beaux gosses, qui font des démonstrations de virilité pour elle. J’aurais bien aimé avoir ce genre de dilemme quand j’étais au lycée !

J’ai donc A-D-O-R-E !!!! J’ai aimé l’écriture, les personnages, l’histoire, l’originalité, l’intrigue. J’ai fait un parallèle avec Twilight en le lisant, notamment par rapport au mode de fonctionnement et autres us et coutumes des vampires par rapport aux Els. Les Els c’est le livre  qu’il vous faut. C’est le miel pour votre gorge, votre air pour respirer, votre fontaine de chocolat. N’essayez pas de résister vous avez besoin de le lire.

A dévorer de toute urgence !

Bonne lecture,

Votre DL

Lucie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s