Quand j’étais Ado [TAG]

feet-349687_640

Samedi soir, vous vous ennuyez et me voilà je viens vous sauver avec mon TAG, le 2ème que m’a envoyé Alec à la Bibliothèque, comme une bouteille à la mer… et je vous propose de lire le sien  pour vous mettre dans l’ambiance 🙂

Préparez-vous, je pense que vous n’allez pas être déçu(e)s du voyage. Hop, on grimpe dans la machine à remonter le temps, on ne touche à rien s’il vous plaît, et on écoute gentiment la dame.

giphy1

Etant ado, quelle était ta gourmandise préférée ?

Autant vous dire, que des gourmandises, je n’en avais pas beaucoup : les bonbons c’était interdit chez moi. Heureusement, j’avais des copines sympas qui avaient de l’argent de poche (chose que je n’ai jamais eu) et qui partageaient leurs friandises. J’adorais les sucettes qui fondent dans la bouche, je ne sais même pas si elles ont un nom.

J’adorais aussi ces sucettes sur lesquelles on mettait une poudre un peu piquante (non ce n’était pas de la drogue), et les grandes bandes à tous les parfums et hyper piquantes. Je ne pouvais pas résister.

Etant ado, quelle était la série que tu regardais ?

J’ai lu quelques autres TAG sur ce thème, et je n’ai vu personne qui regardait ce que moi je regardais, du coup c’est flippant :

giphy2

Mais c’est pas grave, je vais bien, je le vis bien.

Moi je regardais inconditionnellement, mais alors comme la messe, je rentrais, je jetais mon sac « au diable les devoirs« , je regarde :

Sunset Beach!!!! Meg et Ben c’était mon couple préféré, il fallait que je sache ce qui allait se passer. Je crois qu’il y a pas loin de 800 épisodes…

Après, et dans le désordre :

Buffy contre les Vampires

 

Roswell

 

Melrose Place

 

Charmed

 

X-Files

 

Quel était le plat que tu mangeais le plus à la cantine ?

Il y a une entrée à laquelle on avait droit tous les 4 matins : c’était les œufs mayonnaise avec une seule feuille de salade. A part ça, je ne vois pas.

Quel était ton style vestimentaire ?

Mon style hahaha : aucun style. Des vêtements amples la plupart du temps. Pas de robes, pas de jupes, des jeans ou des pantalons classiques. Rien de voyant. Et quand tu fais du bonnet B en 4ème, alors que les autres mettent des brassières ou se mettent du coton pour donner le change, et que ça suscite la jalousie tu essaies de raser les murs !

As-tu été punie au collège où tu étais ?

Une fois de plus HAHAHAHAHAHA !!!!! Si j’avais été punie au collège, je ne serais même plus là pour vous le raconter, mon père m’aurait envoyée au fin fond du Larzac. Mon papa invariablement tous les matins pendant 7 ans (de la 6ème à la terminale) avant de me laisser devant le collège/lycée me disait : « sois sage ». Tous les jours. Tout le temps. Je me suis toujours demandée si sérieusement il a pensé une seconde que j’étais dû genre à perturber la classe ?  J’étais ultra sage, comme beaucoup de mes copinautes blogueuses j’étais l’intello : « la fille qui lisait des livres ». Alors, je n’étais pas comme Maned Wolf du blog Déjeuner sous la pluie à aider mes camarades pour les devoirs, mais par exemple des mecs qui étaient avec moi en 6ème, venaient me voir en 3ème pour me dire qu’ils avaient eu une super note en telle matière : si si, à ce point là…

Si tu avais des posters ou affiches dans ta chambre, lesquels étaient-ils ?

Mariah Carey partout (je suis fan depuis que j’ai 10 ans) ; Friends aussi ; les affiches des films du moment genre Titanic à l’époque je crois, et Dawson AH OUI Bordel !!!! à rajouter dans les séries je regardais : Dawson aussi, d’ailleurs j’ai l’intégrale en dvd. Comment j’ai pu oublier ??? j’étais folle amoureuse de Pacey en plus.  Aller une dernière pour la route :

 

De quel groupe étais-tu fan ?

Les groupes c’était pas du tout mon truc. J’ai été fan d’Alliage 2 secondes parce qu’ils ont chanté une chanson intitulée « Lucy » que tout le monde a oublié je pense :

Les Backstreet Boys avaient des chansons sympas aussi :

mais je n’étais pas une fan, moi j’écoutais Mariah Carey, Whitney Houston, Madonna et Céline Dion.

Quelle boisson buvais-tu le plus souvent aux fêtes organisées ?

Une fête organisée ?? Connais pas.

Le seul truc qu’on a eu c’est une « boum » de fin d’année en 4ème ou 3ème organisée par le collège (en plein après-midi). J’ai cette image dans la tête de nous tous en demi-cercle à regarder la piste de danse vide. Personne n’osait y aller à part les « couples officiels » on va dire. Je ne sais pas combien de temps a duré ce calvaire. Si vous vous demandez si on m’a invitée à danser, la réponse est non. Si vous vous demandez si j’avais envie qu’on m’invite à danser, la réponse est oui. Mais je m’égare, j’ai dû tourner au jus d’orange et au jus de pomme.

Où te regroupais-tu avec tes copines le samedi après-midi ?

Nulle part. Je n’allais nulle part le samedi après midi pendant ma période collège. Quand j’étais au lycée, j’allais chez une copine, ou elle venait chez moi, on jouait aux jeux-vidéos! Plus tard aussi, avec une autre copine j’allais souvent chez elle, elle « téléchargeait » (c’était les débuts) des films, et c’était mon initiation aux comédies romantiques. C’est avec elle que j’ai découvert « College Attitude ». Depuis je l’ai visionné une centaine de fois.

collegeattitude

Quelle activité extrascolaire faisais-tu ?

Je lisais, j’écoutais de la musique, et je collectionnais les pubs de parfums que je déchirais dans des magasines. Si ma maman les a gardées, j’en ai 3 gros classeurs. J’étais incollable sur les parfums qui venaient de sortir.

Une fois à la fac, j’ai fait du tennis pendant 1 an ou 2, et certaines savent comment tout ceci s’est terminé Hahaha !

Comment faisaient les garçons pour aborder les filles ?

C’était une affaire d’Etat. Le garçon intéressé par une fille demandait à son pote d’aller parler à la copine de la copine de la fille. Tout se déroulait ensuite dans un endroit particulier de la cour : le gars était entouré de 2 – 3 potes idem pour les filles comme pour un duel. Là il posait la question : « alors tu veux? » ouaip ça se résumait à ça, hyper class’ hein ?! Ma copine visée nous interrogeait du regard, il y avait une petite discussion et soit c’était oui soit c’était non. Si c’était oui, ils scellaient le tout dans un grand roulage de pelles en bonne et due forme avec force roulement de langues.

Je me rappelle, j’avais une pote, et je me moque pas hein, mais elle était très demandée, donc autant vous dire que je suis allée souvent au fond de la cour avec elle et une ou deux autres filles, on était les « témoins » attitrées. Bref, cette fille quand elle disait oui (et elle disait pas toujours oui, on n’avait que 14 ans LoL) elle se jetait sur la bouche du garçon comme une goulue, je suis étonnée qu’elle n’ait pété aucune dent.

Quelle émission TV (jeu télévisé) regardais-tu le soir avec tes parents ?

Mince, je vois pas. A 21h, en semaine, avec ma sœur, nous étions envoyées au lit sans autre forme de procès.

Je me rappelle qu’avec ma mère, on regardait une émission qui s’appelait « la route de Zapatan » un truc comme ça. ça n’a pas duré longtemps comme programme. Ah noooon attendez, du coup j’ai interrogé google, c’était « sur la piste de Xapatan« 

Le truc de la brosse à dents avec Nagui.

Les Guignols.

Fort Boyard aussi.

Quelles étaient les règles strictes de ton lycée ?

Je ne me rappelle pas de règles strictes. Le lycée était sympa, il y avait même une cafétéria à l’intérieur. C’était assez cool.

Raconte-nous une anecdote croustillante ou une honte que tu aies vécue pendant ton adolescence ?

Un peu comme Maned Wolf du blog Déjeuner sous la pluie, j’ai subi de grands moments de solitude quand il y avait cours de sport… Je me rappelle d’une fois où il fallait monter en haut d’un talus en courant et redescendre en courant : gamelle monumentale pour moi, j’ai été entrainée par la pente, j’ai perdu connaissance 2 secondes, le prof il a tellement flippé qu’il a arrêté l’activité direct.

Sinon, je me rappelle d’un truc au collège. On était parti en bus avec ma classe à Rocamadour (si vous ne connaissez pas Rocamadour allez y faire un tour c’est sympa. Moi j’ai donné : durant toute ma scolarité j’y suis allée 6 fois). Bref, au retour, j’étais assise à côte de ma meilleur copine (ma BFF comme on dit maintenant, je parle comme une vieille tiens) et on entend des murmures au fond du bus, et là il y a une fille de l’autre classe qui était partie avec nous qui s’approche et qui dit :  trucmuche veut sortir avec toi (en parlant de moi ; et trucmuche je peux donner le vrai prénom il y a prescription depuis, et je suis mariée 😀 , bref il s’appelait Vincent). Je n’étais pas coutumière de la chose moi, je n’étais jamais allée au fond de la cour avec deux témoins : nada.

Problème : ma meilleure copine était folle amoureuse du Vincent en question. A part moi et deux autres copines, personne ne le savait. Mais on ne trahit pas sa meilleure amie. Le pire c’est que pendant que mon cerveau tournait à fond, que mon cœur faisait du 40.000 battements par seconde, que ma copine me fusillait du regard, Vincent s’avançait lentement dans l’allée du bus à la conquête du trophée (moi en l’occurrence).

Je réponds donc : non je ne peux pas. Il lui restait 4 pas à faire avant d’être à ma hauteur. Là, la fille retourne le voir, ils se chuchotent des trucs, elle revient et me dit : franchement, il est vraiment amoureux de toi, il te trouve trop belle. Et je me suis entêtée dans mon « non ». J’ai pas été sèche, mais j’avais ma pote pendue à mes lèvres. Du coup, il a fait demi tour jusqu’à sa place, penaud. Je crois que je lui ai quand même fait du mal, j’en profite pour m’excuser : Vincent, toutes mes excuses, si je n’avais pas eu ce conflit, j’aurais dit oui !

Quand j’y pense, ce qu’il a fait avait plus de gueule que le truc au fond de la cour, par contre si j’avais dit oui j’aurais dû l’embrasser dans le bus devant 40 personnes : pfiouuuuu.

Et ça ne s’arrête pas là ! 2 ou 3 mois plus tard, ma copine, toujours amoureuse de lui, se décide à lui demander de sortir avec elle. Elle avait dû se dire que de l’eau avait coulé sous les ponts, parce que c’est moi qu’elle a envoyé faire le messager.

Alors, à la fin d’un cours, comme une fleur, je vais le voir et je lui dis qu’elle voudrait sortir avec lui. Autant vous dire que je n’oublierai jamais qu’il m’a dit que c’était avec moi qu’il voulait sortir, que ça n’avait pas changé depuis la dernière fois. J’en ai donc profité pour lui expliquer que je ne pouvais pas compte tenu de la règle sus énoncée. Il m’a dit que lui il s’en foutait de ça et il est parti. Je crois que c’est la dernière fois qu’il m’a adressé la parole.

Mon mari découvre tout cela en même temps que vous ! Mais c’était il y a 20 ans, donc il y a largement prescription !!!

C’est l’heure des nominations !

C’est parti :

Noisetierspell

Discovering Bookss

Ma toute petite culture

Novaniou Bouquine

Amusez-vous bien !

Lucie

Publicités

8 réflexions sur “Quand j’étais Ado [TAG]

  1. Ahhhh quand j’ai vu que ton tag était sorti je me frottais les mains 😀 Et y a même moi dedans ! Trop d’honneur 🙂
    Et t’avais raison, j’ai bien ri 😀 Je suis pas sûre que je te remercie de m’avoir remis les Backstreet Boys en tête, par contre j’irai jeter un oeil à College Attitude, jamais vu !
    Ah les boums… J’ai connu ça aussi, les espèces de slow à 50cm l’un de l’autre, du coup avec un pote on exagérait le mouvement volontairement pour ressembler à des pingouins et on se faisait engueuler par les nanas populaires parce qu’on « ruinait la chanson de Titanic ».
    Et je compatis pour le sport 😉 J’ai jamais perdu connaissance, par contre je me suis retrouvée coincée sous une barre en métal qu’on devait soulever comme des haltères. Le prof arrivait pas à venir m’aider tellement il riait -___-« 

    Aimé par 1 personne

    • Tu m’as beaucoup inspirée ! Surtout quand tu as parlé du sport ça m’a fait penser à moi ! Pour « College attitude » fonce : je pense que tu vas adorer ! 😉 Pour rien au monde je ne voudrais revivre ces années collège, le lycée à la limite c’était mieux…

      Aimé par 1 personne

  2. Très sympa ce tag 😛 Après, comme j’avais joué la carte asociale et misanthrope à partir du collège, je ne pourrais pas raconter grand chose si on me posait la question, surtout par rapport aux garçons qui abordent les filles (cette question me fait beaucoup rire) ^^’ Et les fêtes organisées ben… c’est quoi, ça se mange ? XD

    J'aime

    • A l’époque, on n’avait pas les réseaux sociaux, ni les portables, ni MSN : on faisait avec les moyens du bord pour « draguer » 😀 on utilisait aussi beaucoup les agendas qui allaient de mains en mains et tu retrouvais ensuite des petits mots dedans 🙂

      Aimé par 1 personne

    • Aaaah c’est pas vrai !!!! Enorme cette coïncidence pour les pubs de parfum !!!! d’ailleurs dernièrement j’avais envie de m’y remettre en espérant que ma maman n’ait pas tout jeté !!! 😀

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s