We are S’Trong par Charlotte M.S.

Hey ! Nouvelle chronique pour cette dernière journée de l’année 2020.

Quatre mots-clés pour résumer ma lecture : #musique #amour #secrets #passé

Pitch de départ :

Après avoir quitté sa région natale et un passé chaotique qu’elle préfère oublier, Émilie décide de reprendre sa vie en main en faisant ce qu’elle aime le plus dans la vie : chanter.
Sébastien est musicien et profite d’une certaine notoriété. Toutefois, suite aux tensions et à une succession de différends entre les membres de son groupe, il décide de le quitter.
Une rencontre et leurs existences sont entièrement chamboulées.
Meurtrie par d’anciennes blessures, Émilie réapprend à se faire confiance avec l’aide de Sébastien. Mais lorsque le monstre de son passé frappe à la porte, ses démons reviennent la hanter…
Entre hésitations et certitudes, rires et larmes, duos et solos, ils vont composer une nouvelle partition à quatre mains.

Détails techniques :

Auteure : Charlotte M.S.

Éditeur : Livresque Editions

Nombre de pages : 336 pages

Coût : 19,90 € en broché et au prix tout de 5,99 € en ebook

Mon avis :

Ce roman a une construction atypique et inédite à mes yeux. Il y a ce que je vais désigner comme la première partie qui correspond à 40% du livre environ. Durant cette période, l’histoire se met en place. On a compris, grâce au prologue, qu’il y a une épée de Damoclès au-dessus de la tête d’Emilie, mais quand va-t-elle frapper et comment ? Nous l’ignorons et le suspens est conservé jusqu’au bout.

Émilie est le personnage auquel peut s’identifier, je pense, n’importe quelle lectrice, sauf pour la partie « violente » 😅. Un peu maladroite, un peu (trop?) impulsive, et dans une vie qu’elle espère normale ou dont elle se persuade qu’elle est normale. Elle va rencontrer Sébastien. Et c’est une histoire qui va à 200 à l’heure. La preuve qu’on ne peut pas résister au coup de foudre. La première partie est donc très orientée romance vécue à fond et sans concession. Sébastien, que l’on pensait très sûr de lui, très charmeur, tombeur, est en réalité un homme tendre, patient et protecteur.

Puis, à 42% (je parle en pourcentage car je l’ai lu en ebook) tout s’emballe et vous êtes pris dans un tourbillon. J’ai même hésité entre dormir et lire, ça ne m’arrive pas si souvent. Le dernier qui m’a fait cet effet c’est Monseigneur Blanche de Violaine Janeau, que je vais d’ailleurs relire prochainement. J’ai choisi de dormir parce que je travaillais le lendemain.

Il y a presque deux histoires dans l’une. Le lecteur (moi en l’occurrence 😂) est tenu en haleine jusqu’à la toute fin. Je sais que je ne suis pas une grande enquêtrice, mais je n’ai quand même rien vu venir concernant la meilleure amie d’Emilie et je ne vous en dis pas plus.

Des thèmes forts et difficiles sont abordés : violences faites aux femmes, dépression. Pour contrebalancer, il y a la reconstruction de soi, le courage de faire de nouveau confiance, et l’amour. Je ne suis pas du tout à l’aise avec la partie thriller. J’ai cependant été prise au jeu. L’auteure a disséminé des situations ambiguës pour brouiller les pistes et conserver le mystère jusqu’au bout.

Enfin, quant à la plume, elle était dynamique et agréable. Si je ne me trompe pas, c’est un premier roman et donc fort prometteur.

J’étais complètement hors de ma zone de confort durant plus de la moitié du livre sans pour autant ressentir de malaise, peut-être en grande partie grâce à Sébastien !

En résumé, une histoire addictive, des personnages principaux attachants et une plume soignée.

Bonne lecture !

Lucie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s