The Circle : Le livre et le film, la boucle est bouclée

Cercle-boucle-bouclée ? non ? un peu facile ma petite métaphore filée 😉

Dernièrement, j’ai lu The Circle (noté qu’ils ont gardé le titre original, ils ont juste ajouté chapitre 1 Les Elues) de Sara B. ELFGREN et Mats STRANDBERG

Je m’étais déjà un peu montée le bourrichon avant de le lire parce que je me doutais qu’il s’agissait de magie, avec un groupe de filles, la couverture du livre étant également celle du dvd, puisqu’il a déjà fait l’objet d’une adaptation qui je crois n’est sortie qu’en Suède, puisque les auteurs du livre sont suédoises et l’adaptation l’est aussi.

Le début de l’histoire est un peu poussif, j’ai eu la sensation d’être dépassée, d’avoir trop d’informations trop vite concernant tous les protagonistes. Les auteur(e)s se sont lancé(e)s dans les premiers chapitres à décrire tous les personnages… peut-être un peu trop.

Cela dit, c’était un mal pour un bien puisque l’histoire ne m’a pas déçue, on est vite happé par l’intrigue. Tout est bien ficelé, je n’aurais jamais deviné qui était le « méchant », puisque les pistes sont un peu brouillées, et nous lecteurs en savons autant que les héroïnes. Donc bien joué !

Je donne une mention spéciale à la description physique des personnages qui sont de ce fait très « visualisables » (je sais c’est moyen sur un blog de lecture d’utiliser des barbarismes mais c’est ce que je trouvais le plus adapté :)))

Extrait: « Minoo déteste être adolescente. Principalement parce que cela l’oblige à fréquenter d’autres adolescents. Pour elle, aller au lycée, c’est comme être exilé sur une autre planète. Elle n’a rien à dire aux autochtones. Elle ne peut même pas faire semblant d’être comme eux car elle n’a aucune idée du mode d’emploi.

On lui avait promis que cela changerait au lycée, et elle s’était consolée à cette idée. Au bout de la troisième semaine de cours, elle avait déjà compris que c’était une vue de l’esprit . Même les locaux étaient les mêmes que ceux du collège : un bâtiment en brique de quatre étages avec toit terrasse. Une cage de foot sans filet pour unique distraction. On avait essayé d’égayer le tout en plantant quelques arbres, mais la plupart n’avaient pas survécu. »

Détails techniques : J’ai une édition Pocket de 583 pages (sans compter les remerciements), caractères petits,  qui m’a coûté 9,30 €.

Ma note : 6,5/7  : Dès qu’on a passé le cap des présentations, l’histoire vous agrippe le cœur et l’esprit jusqu’au bout!

13555783_10154268400097296_666323871_o

Ne partez pas si vite, je n’ai pas fini !!!

Après avoir fermé le livre, je me suis attaquée au film. Il faut battre le fer tant qu’il est chaud!

Je n’ai pas été déçue du voyage. Casting parfait, chaque acteur représentait les personnages tels que je me les étais imaginés. L’histoire est suivie mais ils ont tronqué des passages du livre qui à mes yeux auraient été intéressants et notamment ils ont supprimé un personnage qui aurait pu apporter une touche d’humour à l’histoire. Et la fin n’est pas ce à quoi on peut s’attendre, mais malgré tout dans l’ensemble, c’est assez réussi.

Trailer (je vous déconseille de le visionner si vous n’avez pas lu livre, mais si vous n’avez pas particulièrement envie de lire le livre, vous pouvez cliquer, je vous autorise 🙂 🙂 🙂 :))

 

Bonne lecture et bon film !

Votre DL

Lucie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s