[Coup de cœur] La Plage de la Mariée par Clarisse Sabard

20495821_10155502453897296_1050722145_o

Ce livre, je le voyais partout, tout le temps, sur la blogosphère, sur les réseaux sociaux, sur les étagères des librairies, par-tout ! Je l’ai donc mis de côté sur ma wishlist (livres à acheter plus tard).

Mis à part cette déferlante sur la toile, j’étais également intriguée et attirée par cette couverture très simple mais surtout très prometteuse : qui est cette jeune femme seule sur une plage, toute vêtue de blanc, de dos, tenant une simple valise…?

Je savais donc que j’allais lire ce livre et je l’ai lu plus vite que je ne le prévoyais et tout ça à cause (grâce) à l’auteure, Clarisse Sabard, qui a posté sur Facebook cette photo et m’a porté le coup de grâce :

blog_imprim__ecranedited

La F1 !!!!!! Je suivais ça quand j’avais une dizaine d’années avec mon papa le dimanche chez mes grands-parents. Ma grand-mère devenait folle à cause du bruit des moteurs, à l’époque ils étaient plus bruyants que maintenant. On suivait Alain Prost, Jean Alesi, Michael Schumacher… et puis, quand j’ai rencontré celui qui est aujourd’hui mon mari, j’ai découvert que lui aussi aimait la F1, et du coup les dimanches où il y a grand prix le monde s’arrête quand le départ est lancé. Je ne peux pas dire que je suis une pro de F1, je ne connais pas tout, et je ne comprends pas tout mais j’aime beaucoup. Nous regardons cela religieusement sur Canal + qui a une équipe ultra compétente qui commente et analyse tout cela.

giphy4

Donc pilotes de F1 si vous passez par là, n’hésitez pas à m’inviter avec ma petite famille, je me ferai une joie de vous rédiger une chronique de feu !

giphy2

Oui bon on peut toujours rêver, je sais bien que ce sont des hommes très occupés et demandés, mais je sais aussi qu’ils sont abordables, donc sait-on jamais ? Relayez ma demande au cas où 🙂

Mais je m’égare…. je disais donc oui! quand l’auteure a publié cette photo de Nico Rosberg, ça a été le déclencheur et j’ai appuyé sur le bouton « acheter » dans les secondes qui ont suivi. Que voulez-vous ?…… je marche avec le cœur…

Ce coup de clic en valait-il la chandelle me direz-vous ?

Et bien OUI ! un milliard de fois OUIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!

J’annonce donc la couleur : !!!!!! ALERTE COUP DE CŒUR !!!!!!

giphy3

L’histoire :

Zoé, jeune trentenaire, célibataire sans enfant mais avec des amis sincères, a vécu une tragédie en perdant ses parents lors d’un accident de la route. Son père est décédé sur le coup, mais sa mère, sur son lit d’hôpital et dans un dernier souffle lui fait une révélation : son père, l’homme qui l’a élevée, aimée, choyée depuis sa naissance, n’est pas son père biologique. Elle lui demande alors comme une dernière volonté de retrouver son père en lui donnant pour seul indice : « La plage de la mariée« .

Zoé, d’abord sous le choc de la perte de ses parents, met du temps à absorber et digérer cette nouvelle, cette bombe qui remet toute sa vie et ses origines en question. Elle doit faire face à son deuil et prendre des décisions. Le récit s’ouvre sur l’annonce qu’elle va faire à ses amis, qui sont désormais sa seule famille, en leur indiquant qu’elle va quitter Nice, où elle vit depuis qu’elle est toute petite, pour aller à Saoz…. en Bretagne. Saoz, petite bourgade où se trouvent les racines familiales de sa mère et la fameuse Plage de la mariée.

Elle ne sait pas pour combien de temps elle part.

Elle ne sait pas ce qu’elle va trouver là-bas.

Elle ne sait pas qui elle va rencontrer là-bas.

Mais elle y va, bien déterminée à retrouver son père, lui demander pourquoi il a ainsi abandonné femme et enfant, et ainsi honorer la mémoire de sa maman.

Une fois, arrivée en Bretagne, Zoé va se revêtir de son costume de Sherlock Holmes, aller de surprises en surprises, affronter de nombreux obstacles, faire de belles rencontres, et surtout vivre des moments forts et inoubliables.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir cette belle histoire.

L’extrait : je choisis de vous mettre pour extrait le prologue avec la légende concernant la plage de la mariée. Après avoir lu ce prologue, j’ai bien cru qu’il allait être question d’ectoplasmes et autres phénomènes paranormaux :

« La légende raconte que, par une nuit de 1851, une jeune mariée du village de Saoz perdit brusquement la tête. Prise de folie, elle sortit comme une furie de la maison en granit de son époux, traversa la lande froide et brumeuse sans ralentir le rythme de sa course folle, comme si elle avait à ses trousses le diable en personne. Autour d’elle, plus rien n’existait : ni le vent qui s’était levé et s’engouffrait sous sa chemise de nuit d’une blancheur immaculée, ni la peur de l’Ankou qui, à en croire les superstitions locales, passait à bord d’une charrette afin de recueillir les âmes des défunts. Tandis que d’épais nuages s’efforçaient, à tour de rôle, d’obscurcir la lune pleine et ronde, la jeune femme courait encore et toujours, ses pieds nus foulant la terre humide et les herbes folles. Elle arriva sur le plateau qui surplombait la plage la plus inaccessible du village, celle où, disait-on, les habitants de Saoz avaient caché un trésor lorsque les Anglais avaient tenté, des siècles plus tôt, d’envahir la côte. Elle ne sut pas s’arrêter à temps. Personne ne put dire si elle reprit ses esprits alors qu’elle effectuait son saut de l’ange vers la mort. On retrouva le cadavre de la jeune mariée le lendemain matin, sur la plage, le corps déchiré d’avoir rebondi sur les roches. Le mari, quant à lui, était pendu dans leur chambre nuptiale… « 

Détails techniques : Éditions Charleston. 436 pages. Caractères moyens. Coût : 19 €

Vous pouvez l’acheter ici.

Mon avis : Le MAX : un GRAND   7/7

La Plage de la Mariée sera et doit être le livre de votre été ! Par où commencer pour vous décrire cette petite pépite.

J’ai parlé de F1 dans ma présentation mais ne vous inquiétez pas, il n’y a pas de Grand Prix dans le livre, et nul besoin de connaissances techniques sur le monde des monoplaces pour lire ce livre ! 😀  Simplement, le pilote F1, Nico Rosberg (ci-dessus) a beaucoup beaucoup inspiré Clarisse Sabard pour un personnage très important de l’histoire du même prénom que le pilote.

Je ne connaissais pas du tout Clarisse Sabard avant la lecture de ce roman et quelle joie de l’avoir découverte !!! Elle nous offre un roman savoureux, je me suis même couchée très très tard pour le finir. Son écriture est fluide, belle, émouvante, ses mots sont comme les touches d’un piano dont les cordes sont directement reliées à notre cœur.

Chaque personnage est attachant et vibrant de sincérité. Pour tout vous dire, je me suis tellement laissée prendre par l’histoire qu’à la page 245, il y avait une telle tension pour la rencontre d’une personne bien particulière pour Zoé (pas son père, quelqu’un d’autre) que j’en ai pleuré : c’est parti de la poitrine, c’est monté dans ma gorge et jusqu’à mes yeux. J’avais l’impression de voir la scène se dérouler sous mes yeux.  Pour contrebalancer ces moments d’émotions, Clarisse Sabard nous offre des situations comiques, des petites phrases biens placées qui font tout leur effet.

C’est comme ça que je sais que j’ai un excellent ouvrage entre les mains : quand il suscite en moi des émotions que je vais extérioriser comme si je le vivais vraiment. L’autre indice de l’excellence, c’est l’envie de le relire. Les livres qui repassent entre mes mains sont peu nombreux, et celui-ci, je sais qu’à un moment je le rouvrirai.

Outre le personnage principal incarné par Zoé, nous avons un florilège de personnages hauts en couleur qui donnent envie de tous les connaître. J’ai particulièrement apprécié Mous, le propriétaire du kebab, Alice, la propriétaire de la cupcakerie, qui, à leur manière, sont deux piliers pour Zoé lorsqu’elle arrive en Bretagne. Vous noterez que ces deux personnages sont dans le domaine de la restauration et ce n’est pas anodin puisque Zoé est une gourmande, et vous allez voir défiler dans le livre une série de plats qui vont vous mettre l’eau à la bouche. Lisez donc en ayant pris vos précautions avant ou avec un paquet de chips à côté de vous. 🙂

En résumé et pour finir parce que je pense être capable de disserter sans fin sur le sujet, j’ai TOUT aimé dans ce livre : les personnages, l’histoire, la plume de l’auteur, la couverture du livre et une fois n’est pas coutume, la quatrième de couverture nous offre un pitch qui en dit ni trop ni trop peu.

Et pour résumer le résumé du résumé et au cas où vous n’auriez pas encore compris : un livre P.A.R.F.A.I.T.

QUOI ????? vous êtes encore là, ouste ! filez à la librairie la plus proche !

Bonne lecture

Votre DL

Lucie.

Publicités

3 réflexions sur “[Coup de cœur] La Plage de la Mariée par Clarisse Sabard

    • Honnêtement, les livres sur les quêtes de soi, avec des grandes réflexions sur pourquoi ma vie est-elle ma vie, quel chemin dois-je suivre, pourquoi suis-je moi etc : je n’aime pas du tout. Mais là, il y a une quête certes mais pas des plus banales et rédigée de façon originale. C’est très plaisant à lire et quand j’oublie de dormir pour finir un livre c’est qu’il y avait bien le petit truc en plus qui fait la différence. Il y a une petite romance dedans mais c’est un accessoire à l’intrigue. C’est la sincérité et le « vrai » dans l’écriture de l’auteure qui m’a profondément touchée. Je sais bien que je n’ai aucune espèce d’influence, mais c’est un des meilleurs livres de 2017 pour moi clairement. 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s