The Book of Ivy par Amy Engel

17886909_10155134647527296_123771889_o

Sur la première de couverture, il est inscrit « Née pour trahir et faite pour tuer…« 

Intriguant…. D’autant qu’à mon habitude je n’ai lu aucun résumé sur ce livre, j’ai juste été attirée par la couverture et par l’accroche. Une fois de plus mon intuition ne m’a pas fait défaut et j’ai été bien inspirée de faire ce choix.

Le seul hic c’est que je savais qu’il y avait une suite (une seule) mais je n’imaginais pas à quel point j’allais être :

oui c’est ça… to-ta-le-ment frustrée parce que je voulais la suite et que je n’avais pas la suite !!!!!

L’histoire : D’abord il faut se situer, il n’y a pas de dates précises ou alors je suis passée à côté, j’ai noté que l’histoire se passait après 2025, dans l’Etat du Missouri en Amérique après que le monde ait été ravagé et réduit à néant (ou presque) après une terrible guerre. Dans une bourgade du Missouri deux clans se sont créés menés par deux chefs qui avaient des idées différentes sur la manière de gérer la vie d’après guerre. D’un côté Westside mené par Samuel Westfall qui a fondé la ville, et de l’autre Eastglen mené par Alexander Lattimer qui a usurpé le pouvoir et est devenu le Président et dirige les deux clans.

Chaque année le deuxième samedi du mois de mai qui coïncide avec la victoire de Lattimer et ses partisans contre le clan de Samuel Westfall, sont organisés des mariages entre les filles âgées de 16 ans du clan des « perdants » (Westside) et les garçons du même âge du clan des vainqueurs (Eastglen).

Et cette année c’est au tour d’Ivy Westfall, 16 ans, petite fille du fondateur, désignée pour épouser Bishop Lattimer, le fils du Président. En théorie, Bishop Lattimer, qui a 18 ans, aurait dû épouser la grande soeur d’Ivy, et tout le monde ignore pourquoi il a eu le privilège du choix. (Rassurez-vous on apprend au fil de l’histoire le pourquoi du comment, et vous allez en rester comme deux ronds de flan haha !!!)

Ce jour-là, non seulement a lieu le mariage d’Ivy et Bishop, mais aussi celui d’une dizaine d’autres jeunes gens : plus efficace que Meetic le truc ! Par contre, ça n’a rien d’un mariage romantique même si tout le monde est sur son trente-et-un, c’est du mariage express genre dites « oui » et on n’en parle plus.

Puis vient le moment d’après : après les échanges de oui, après la petite fête où les jeunes filles disent au revoir à leurs parents qui vont retourner vivre de l’autre côté de la ville, le moment de la nuit de noces, et là où visiblement tous les autres couples qui ne se connaissaient pas le matin, vont se connaître la nuit…, et bien non, pas Ivy qui n’a pas envie (et on ne peut que la comprendre) d’avoir une telle intimité avec un inconnu aussi beau et gentil soit-il (hé oui, les filles, il fallait que, tant qu’à faire, Bishop soit le genre qui nous fait baver ou saliver, ou les deux mais ça fait beaucoup de salive tout ça). Et Ivy n’a pas envie de ça, d’autant plus que Bishop est le fils de l’ennemi juré du père d’Ivy. Et cette dernière a une mission que lui a confié son père. Mission qui aurait dû être accomplie par sa sœur, mais ce n’est pas sa sœur qui a épousé Bishop, c’est elle. Cette mission est le premier rouage d’un plan mûrement réfléchi par son père. La mission est : assassiner Bishop.

Mais vous vous en doutez rien ne va se passer comme prévu…

L’extrait :

17797248_10155116266587296_157584284_o

Détails techniques : Edition Pocket Jeunesse et Lumen. 301 pages. Petits caractères. Coût : 6,95 €

Le site de l’auteur c’est ici

Pour l’acheter c’est ici ou

Ma note : Un grand 6,5/7 !!! Alors si vous n’accrochez pas au petit résumé que j’ai fait, c’est fichu, c’est sûr.

Mais moi je suis une incurable romantique alors ce genre de romance sur fond de « je vais le ou la détester » pour finir par atterrir sur un « je t’aime et tu sens bon » (expression de ma petite mamie, paix à son âme, j’en dépose donc le brevet) c’est mon dada à 100%.

Même si certaines choses sont prévisibles, la romance doit respecter certains codes d’où cette prévisibilité.

Pourtant, nous avons deux très bons personnages principaux : Ivy qui loin de l’influence de son père, va s’émanciper, s’écouter, réfléchir par ses propres moyens, faire ses propres déductions et ses propres choix.

Bishop, lui, est un peu « planplan », je trouve qu’il manque un peu de caractère et c’est dommage parce qu’il a un bon fond, il est intelligent, altruiste, mature et droit + il est mignon (!) mais mince Bishop tape des poings sur la table !!! Affirme-toi ! Bouge ! Sois plus pugnace !

Le plus c’est que nous ne sommes pas dans de la simple et pure romance, il y a une vraie intrigue derrière et on ne sait pas où ça va nous mener.

Là où l’auteure a été excellente c’est dans les petits détails de ce monde post-apocalyptique : la façon de vivre des gens, les ressources manquantes, le tissu introuvable, ils font des lessives à la main, c’est bien pensé. Les gens retrouvent donc des plaisirs simples. J’ai trouvé ça original et très crédible en somme.

Courage la suite sort en livre de poche dans quelques jours 😉

Bonne lecture mes dévoreurs de livres !

Votre DL

Lucie

Publicités

11 réflexions sur “The Book of Ivy par Amy Engel

  1. Excellente critique, j’ai lu le premier tome en une journée, tellement j’étais captivée. Là je suis en train de lire le tome 2, j’en suis au chapitre 13. Toujours aussi addictif. Je me demande même, à quand l’adaptation cinématographique ou une série !!! Une série ça serait pas mal du tout.

    Aimé par 1 personne

    • C’est gentil. Merci beaucoup pour ton commentaire ! J’ai mis le tome 2 dans ma PAL mais il ne va pas y rester longtemps 🙂 C’est vrai qu’une série ou un film adapté de l’histoire serait une bonne idée.

      J'aime

  2. Pingback: The Revolution Of Ivy par Amy Engel | Et toi tu lis quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s