The Revolution Of Ivy par Amy Engel

20182067_10155461895107296_1439721700_o

Il y a 3 mois de cela, vous m’aviez laissée dans un état de frustration totale à la fin de « The Book Of Ivy »  pour rappel ma chronique est ici.

J’ai donc attaqué ce second et ultime volume sur les dents en me demandant dans quel état était Ivy. Si vous n’avez pas lu The Book Of Ivy, ne lisez pas ce qui suit sous peine d’être gravement spoilé !

L’histoire : Nous avions donc laissé Ivy, qui, après avoir été condamnée, fût envoyée de l’autre côté de la barrière, là où sont expédiés tous les criminels et autres condamnés. De l’autre côté de la barrière c’est l’inconnu, une sorte de lande désertique où il faut essayer de survivre par tous les moyens.

Ivy va donc errer pendant un temps, devoir échapper à un coyote, échapper aussi à un violeur notoire qu’elle avait vu être condamné. Elle va finir par tomber sur Caleb et Ashley qui vont la conduire à leur camp parmi d’autres survivants. Ivy ne va pas révéler son identité, elle va faire de son mieux pour s’adapter à cette nouvelle vie, et apprendre à connaître Ashley et Caleb afin de savoir s’ils sont dignes de confiance. Chaque jour est une nouvelle épreuve et rien ne peut prédire de ce qui peut se produire le lendemain et les jours qui suivront.

L’extrait : « De l’autre côté de la barrière, personne ne tient le coup très longtemps. C’est du moins ce que me racontait toujours mon père quand j’étais enfant. Mais je ne suis plus une petite fille, et je ne crois plus à ces histoires. Il prétendait que les Lattimer étaient cruels et méritaient de mourir. Selon lui, je n’avais pas d’autre choix que de tuer le jeune homme dont j’étais tombée amoureuse. Mais il a eu tort sur un tas de points. Et je suis bien décidée à prouver qu’il se trompe aussi sur mes chances de survie.

Si je veux vivre, je dois quitter la barrière et me diriger vers la rivière. Pourtant, j’ai beau marcher dans cette direction depuis un moment déjà, mes doigts s’ouvrent et se referment sans cesse, comme s’ils cherchaient de l’air ou souhaitaient retrouver la familiarité rassurante du grillage. Je suis consciente d’avoir eu une sacrée veine cette nuit, sachant ce qui aurait pu se produire pendant que j’étais évanouie et blessée, du mauvais côté de la barrière. Une bête sauvage aurait pu me trouver. Ou pire… quelqu’un. »

Détails techniques : Éditions Lumen et Pocket Jeunesse. 282 pages. Petits caractères. Coût : 6,95 €

Le site de l’auteur c’est ici

Pour l’acheter c’est

Ma note : 5,75/7

Une suite un peu en deçà de ce à quoi l’on pouvait s’attendre. Le démarrage est un peu longuet. Suivre Ivy errer sans but et ne rien croiser pendant plusieurs pages nous donne l’impression à nous aussi  de traverser un désert aride. Certes, c’est propice à la réflexion et Amy Engel a une jolie plume donc on le digère plutôt bien mais tout de même…

Et après c’est parti pour Koh Lanta version gore, surtout quand elle tombe sur ce psychopathe de Mark Laird. Ce tête à tête et la confrontation qui va s’ensuivre sont parfaitement orchestrées et décrites. On perçoit l’action comme si on y était, jusqu’à vous donner l’impression de ressentir les blessures infligées à Ivy : la magie de l’écriture opère donc parfaitement mais ne parvient pas à masquer la lenteur de certains passages. L’introspection d’Ivy est certes intéressante mais ne suffit pas à alimenter l’histoire.

Il faut attendre la page 103 avant que l’histoire prenne un coup de fouet et surtout il faut attendre les 50 dernières pages pour être aspirés et ne plus pouvoir décrocher et aboutir à un final qui vous laisse sur le carreau :

giphy1

Cela dit, nous avons droit à une fin nette et non pas une fin en queue de poisson que je redoute toujours.

Une suite en demi-teinte donc, j’avais tellement apprécié le premier volume que je pense avoir eu des attentes peut-être un peu trop hautes pour la suite. Cela dit, j’aime beaucoup le style d’Amy Engel qui a l’art de ne rien laisser de côté et maîtrise la description en lui donnant un certain dynamisme. Je recommande ces deux livres tout de même, et je pense que je ne passerai pas à côté des futurs romans d’Amy Engel.

Bonne lecture !

Votre DL

Lucie.

 

Publicités

4 réflexions sur “The Revolution Of Ivy par Amy Engel

  1. J’ai moins été absorbée par ce tome, alors que je tournais les pages comme une affamée pour le tome 1. Mais la barre était tellement haute après le 1er livre que je m’étais peut-être conditionnée pour le tome 2 et que j’en espérais plus. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s